top of page

Calcul du temps de marche en randonnée

Si tu veux calculer le temps de marche de ta randonnée, tu dois tenir compte de différents facteurs. Je te dis dans cet article quels sont ces facteurs et comment tu peux les utiliser pour calculer le temps de marche !

Temps de marche

Contenu

1. facteurs

2. calcul du temps de marche

3. exemple

4. conseil

5. autres facteurs

6. terrain

7. pauses

8. âge

9. bagages

10. condition physique

11. Météo

12. altitude

13. conclusion


Facteurs

Pour calculer le temps de marche, trois facteurs importants jouent un rôle dont tu dois tenir compte : Le dénivelé, la longueur du chemin et les mètres de descente.


Les clubs alpins se sont mis d'accord sur une méthode de calcul standardisée et travaillent avec des temps moyens calculés, qui sont utilisés comme directive approximative pour la durée de la randonnée prévue.


Les personnes qui font souvent de la randonnée ou de la montagne peuvent bien sûr aussi se baser sur leurs propres valeurs empiriques. Le temps de marche effectif varie en tout cas en fonction du rythme de l'alpiniste ou du randonneur et des difficultés présentes sur le terrain - et dépend en outre d'autres facteurs comme l'âge, les bagages, la condition physique, le terrain, la météo et l'altitude. Mais je reviendrai sur ces autres facteurs plus tard !

Temps de marche à pied

Le calcul du temps de marche en randonnée

Le modèle de calcul des clubs alpins part du principe qu'un randonneur ou un alpiniste peut parcourir en une heure en moyenne 300 mètres de dénivelé à la montée, 500 mètres de dénivelé à la descente ainsi que 4 km sur le plat.

Sur cette base, le temps de marche est calculé comme suit :

Premièrement, calculer le temps pour les mètres d'altitude

Deuxièmement, calculer le temps de descente

Troisièmement, calculer la distance et diviser la valeur par deux

(pourquoi ? je vais l'expliquer).

Enfin, additionner les valeurs

Prendre en compte d'autres facteurs

Temps de marche randonnée

Exemple

La randonnée prévue est indiquée avec 1.500 mètres de dénivelé et 16 kilomètres.


1. on calcule d'abord les mètres d'altitude : Comme il faut compter en moyenne 1 heure de marche pour 300 mètres de dénivelé, on obtient une durée de 5 heures pour une montée de 1.500 mètres.


Deuxièmement, on calcule la durée de la descente : En descente, on atteint en moyenne 500 mètres de dénivelé par heure. Cela signifie donc que pour 1.500 mètres de dénivelé en descente, il faut compter 3 heures de marche.


Cela donne donc entre-temps : 5 h de montée + 3 h de descente = 8 heures.


3) Troisièmement, on calcule la distance : Après avoir parcouru environ 4 kilomètres par heure sur le plat, il faut environ 4 heures pour parcourir 16 kilomètres. Attention ! Dans notre exemple, nous montons et descendons toujours, c'est pourquoi cette valeur est encore divisée par deux et donne donc 2 heures.


4. les valeurs sont maintenant additionnées : 5 h + 3 h + 2 h = 10 heures


5) Tenir compte d'autres facteurs comme les pauses, l'âge, les bagages, la condition physique, le terrain, la météo et l'altitude. Ici, il n'y a malheureusement pas de valeurs indicatives et tu ne peux qu'estimer ces facteurs. Comme partout dans la vie, il est préférable de commencer petit et d'augmenter progressivement. Avec le temps, tu développeras un sentiment pour savoir combien de temps il te faut par exemple par temps humide avec des bagages lourds.


Résultat : pour une randonnée dans des conditions optimales, il faut donc compter 10 heures de marche au total.


(La base de ce calcul est la norme DIN 33466, également consultable au point 1.6.2.5 dans le Wegehandbuch des clubs alpins)

"Le but n'est pas au sommet, mais dans la vallée, là où l'ascension a commencé".

Conseil : je recommande d'ajouter au moins une heure supplémentaire au temps calculé. Après tout, tu veux aussi pouvoir faire des pauses et réagir à d'éventuels obstacles inattendus avec une fenêtre de temps correspondante.


Comme toujours, je vous recommande une vidéo sur l'une de mes randonnées :

Autres facteurs en détail

En règle générale, il convient de bien se renseigner au préalable sur tous les détails de l'excursion prévue, par exemple sur l'altitude et les bagages nécessaires, puis d'intégrer ces facteurs avec bon sens dans ses propres calculs.


Tenir compte des terrains difficiles

Une randonnée se déroule souvent dans un terrain montagneux. Le terrain est donc toujours considéré comme relativement difficile. C'est pourquoi la marche dans la roche, dans les éboulis, dans la glace et la neige, sur un sol meuble comme le sable de lave ou sur un sol marécageux nécessite une mention spéciale. Prévois alors plus de temps !


N'oublie pas d'emporter un bivouac d'urgence. Il se compose d'une couverture d'urgence qui résiste au froid, d'un sifflet et d'une mini-boussole. Il devrait de toute façon se trouver dans le sac à dos lors de chaque randonnée.

Comme le dit le vieux proverbe écossais, "il n'y a pas de mauvais temps, seulement de mauvais vêtements" !

Voici encore la classification importante des chemins

La classification de la difficulté d'un chemin se fait généralement en fonction de la partie la plus difficile du chemin.


Il existe également les catégories suivantes :

BLEU : Les chemins de montagne avec un point bleu sont des chemins plus faciles qui peuvent être étroits et raides. (Remarque : je réduis un peu le temps de marche calculé pour les chemins exclusivement bleus).


ROUGE : les sentiers de montagne avec un point rouge sont principalement étroits, souvent raides et peuvent comporter des passages présentant un risque de chute. Il peut également y avoir de courts passages assurés. (Remarque : je laisse le temps de marche calculé pour les chemins rouges uniquement).


NOIR : les chemins de montagne avec un point noir sont étroits, souvent raides et présentent des risques de chute. De plus, il y a souvent des passages de marche assurés et/ou des passages d'escalade faciles qui nécessitent l'utilisation des mains. Il faut absolument avoir le pied sûr et ne pas être sujet au vertige. (Remarque : j'augmente un peu le temps de marche calculé pour les chemins exclusivement noirs).

Durée de la marche

Pauses

Les pauses en randonnée permettent de rester en forme ! Pour chaque heure de marche, tu devrais prévoir 5 minutes de pause. Cela permet de soulager tes pieds, ce qui se fera sentir au cours de ta randonnée. Mais tu devrais aussi accorder suffisamment de repos à ton dos, surtout si tu fais une randonnée longue distance avec des bagages lourds.


Une randonnée doit être appréciée, prévois donc une bonne pause déjeuner d'une heure.


Âge

Selon l'âge, les personnes ont une constitution physique différente. Je pense ici en particulier aux personnes âgées et aux enfants. Les enfants peuvent déjà marcher 16 kilomètres. Cependant, le temps de marche nécessaire augmente considérablement avec les enfants. Il faut donc prévoir beaucoup plus de temps.

Calcul du temps de marche en randonnée

Bagages : de préférence ultra-légers

Les bagages peuvent considérablement réduire le temps de marche effectif, surtout en combinaison avec le mauvais temps ou un terrain défavorable. Prévois donc un peu plus de temps, au moins pour les sentiers de grande randonnée. D'une manière générale, je te recommande d'utiliser un équipement ultra-léger et imperméable lorsque tu fais de la randonnée.


Condition physique : quels sont les types de marcheurs en randonnée ?

En principe, il existe deux types de marcheurs. D'une part, le type endurant ou marcheur constant, qui marche avec persévérance à une vitesse modérée, mais sans s'arrêter brièvement. D'autre part, le type sprinter, qui marche un peu plus vite, mais qui fait une pause après chaque morceau. Le mieux est de marcher en continu, pas trop vite, avec un mouvement régulier. Le changement permanent de rythme est lié à un effort important. Il vaut mieux commencer petit et trouver son rythme.


Météo

En principe, il faut vérifier les prévisions météorologiques avant chaque randonnée. Le temps peut avoir une influence considérable sur le temps de marche. Prévois notamment du temps supplémentaire en cas de vent fort, de mauvaise visibilité en cas de brouillard ou de sol très humide en raison de la pluie. Conseil : si tu ne veux pas te retrouver dans une situation délicate, fais de la vérification de la météo un rituel incontournable de ta randonnée.


Altitude

L'adaptation à l'altitude réussit si tu respectes des règles de comportement importantes. Il faut s'habituer à la haute altitude, d'où le départ au ralenti. C'est pourquoi il faut absolument prévoir plus de temps à partir de 3.000 mètres d'altitude. De plus, il faut boire beaucoup pour aider le corps à s'adapter à l'altitude. Attention ! Les symptômes suivants indiquent un manque d'adaptation à l'altitude :

- Maux de tête

- Essoufflement

- Fatigue

- Nausées

- Les pauses ne permettent pas de récupérer.

Conclusion

Que tu aies des ambitions sportives en randonnée ou que tu souhaites simplement t'évader du quotidien pendant un certain temps, la sécurité est toujours au premier plan lors de la planification. Prends toujours en compte les membres les plus faibles du groupe, qu'il s'agisse de groupes de randonneurs ou de randonnées familiales. En revanche, si tu fais une randonnée seul, le plus important est de commencer par te déplacer dans des zones familières sur des sentiers sûrs et balisés. Ainsi, avec un peu d'expérience, tu pourras maîtriser sans problème les randonnées les plus exigeantes.


Comme toujours, je serais très heureux de recevoir un feedback via l'un de mes canaux.



N'hésite pas à me laisser un commentaire ici.

 
Foto des Inhabers Hikingfex

Un bonjour chaleureux, je suis Christian, chef globe-trotter de cette page et un aventurier, un randonneur et un cinéaste passionné. J'aime parcourir de nouveaux chemins et inspirer les gens, et j'aime partager mes connaissances en matière de randonnée avec toi ! Tu trouveras également mes vidéos sur YouTube! Sur mon blog, tu trouveras, en tant que débutant ou professionnel, des conseils sur les plus grandes et les plus belles randonnées qui existent. Je souhaite encourager les gens à explorer le monde en tant que randonneur, que ce soit à la campagne, à travers la forêt ou en montagne. Selon la devise : celui qui ne marche pas n'a pas encore vu le monde,

Sur mon blog, j'écris également des articles sur le matériel de randonnée, l'entraînement adéquat pour atteindre les sommets et la protection de la nature, ainsi que des conseils et des informations sur la randonnée.


238 vues0 commentaire

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page